15 mai 2018

- Valentin Zorgnotti, 3ème année de doctorat en acoustique :
Depuis un siècle on sait qu’il est possible de changer la chaleur en son. Pour cela il suffit de placer un matériau poreux (appelé stack) au sein d’un résonateur simple, dans le col d’une bouteille par exemple, et de chauffer un côté du stack. L’apport d’énergie thermique au bon endroit permet d’amplifier n’importe quel son entrant dans la bouteille, alors en chauffant suffisamment, le système devient instable et la bouteille se met à émettre du son toute seule.
Il n’a pas fallu longtemps aux industriels pour s’emparer de l’idée car si l’énergie thermique est compliquée à récupérer, il suffit d’un simple microphone pour changer un son en énergie électrique.
Mais alors pourquoi aujourd’hui n’avez vous jamais entendu parler d’un frigo ou de panneaux solaires acoustiques ?

- Ahmat Mahamat, 3 ème année de doctorat en sociologie :
A travers cette thèse qui a pour objet d’analyser la médiation comme autorité administrative indépendante (AAI), impartiale, ayant pour mission le traitement de conflits entre les administrés, usagers et les différents organes de l’administration publique, nous allons nous intéresser dans un premier temps aux origines principales des conflits, en particulier au sens normatif et sociologique du terme, en revisitant le concept de justice sociale.
Dans un deuxième temps, nous justifierons le rôle de la médiation face aux litiges et différends irrésolus par les tribunaux, avant de conclure cette partie par une interprétation des statistiques de la Mediature de la République du Tchad sur la période de 2000-2010 appuyée par l’étude d’un échantillon de questionnaire sur l’ombudsman et ses aspects dans certains pays.
Il s’agira de se livrer à un examen attentif des moyens par lesquels l’institution d’Ombudsman/Médiateur conçoit, répond et élabore la question de la médiation entre l’administré et l’administration et au-delà. C’est l’occasion aussi d’examiner le rôle de la médiation dans les situations conflictuelles à l’égard du droit coutumier et d’aborder « les forces et faiblesses des pratiques qui irriguent la médiation » parlementaire depuis son apparition.
Dans une troisième partie, nous allons nous intéresser au développement de l’institution, en particulier le cas de la Mediature de la République du Tchad.
Puis, nous ferons une typologie des conflits en nous attachant aux dossiers (réclamations) arrivés ou transmis à la Mediature. Nous allons consacrer quelques exemples de la Médiation contemporaine et les traits communs de certains types d’institutions. Et nous allons aborder la culture, la consolidation de la paix et le rôle de la Médiatologie sociologique particulièrement dans l’espace scolaire.
Tout au long de l’analyse, les questions en rapport avec les conflits et les techniques de l’Ombudsman sont abordées à la lumière de la recherche, des enquêtes, échanges et informations recueillis auprès des professionnels, directement ou indirectement, en rapport avec le sujet. Ainsi, au fur et à mesure, une structure de compréhension se dessinera permettant de mieux cerner le sujet.
Enfin, dans notre démarche, nous consacrons un chapitre sur la jeunesse, l’extrémisme et le rôle que peut jouer la Médiatologie sociologique dans la prévention du conflit violent. Nous allons aussi nous interroger sur l’utilité de l’institution alors qu’il existe d’autres organes en charge de la protection non juridictionnelle des droits fondamentaux.

 

Consignes pour les orateurs

Avant la présentation :

  • Contacter le bureau (adoum @ univ-lemans.fr) pour convenir d'une date
  • Envoyer un résumé de la présentation (quelques lignes) + illustration si possible, une semaine avant le café-thèse

 

Lors de la présentation :

  • Vulgariser son sujet de recherche
  • Projection possible d'un diaporama
  • Durée : max. 5min
  • Questions/Réponses : 5min