19 juin 2018

Batiste Clavier, 2ème année de doctorat en chimie inorganique :

Une étude publiée en 2012 par l'institut de veille sanitaire français a révélé que trois bactéries étaient responsables de plus de la moitié des infections contractées en milieu hospitalier. C'est un véritable enjeu de santé publique dans la mesure où ces bactéries deviennent multirésistantes aux antibiotiques. Il s'avère que certains matériaux comme le cuivre métallique présentent une activité antibactérienne sur ces bactéries dans les conditions habituelles de température et d'humidité.
Mon travail de thèse s'inscrit dans le cadre de la recherche de matériaux à base de cuivre présentant une forte activité antibactérienne. Une partie importante de mon travail consiste en un travail de synthèse et de caractérisation des matériaux, suivie d'une étude de leur potentiel antibactérien. Pour les matériaux présentant une activité antibactérienne significative, une étude de leur stabilité dans les conditions réelles d'utilisation ainsi que les mécanismes de leur mode d'action sur les bactéries sont également étudiés.

Consignes pour les orateurs

Avant la présentation :

  • Contacter le bureau (adoum @ univ-lemans.fr) pour convenir d'une date
  • Envoyer un résumé de la présentation (quelques lignes) + illustration si possible, une semaine avant le café-thèse

 

Lors de la présentation :

  • Vulgariser son sujet de recherche
  • Projection possible d'un diaporama
  • Durée : max. 5min
  • Questions/Réponses : 5min